vendredi 14 septembre 2012

Week-end à Zuydcoote

Epave à Zuydcoote,  Marvic
De Robert Merle, éditions Gallimard
"Maillat sentit un picotement désagréable derrière la nuque, le long de son bras. C'étaient comme de petites aiguilles chaudes qui s'enfonçaient dans sa chair, il n'aurait su dire où exactement, et qui se déplaçaient sans cesse. Ce n'était pas douloureux, et pourtant, c'était à peine tolérable. Est-ce que j'ai peur ? se demanda-t-il avec étonnement."
Prix Goncourt 1949 pour son premier roman. Ecoutez "radioscopie".
J'ai retrouvé le côté philosophique qui m'avait plu dans "L'île". Je n'ai pas vu le film de Verneuil, et finalement, je préfère rester avec ma lecture personnelle.

7 commentaires:

Adrienne a dit…

c'est vrai que c'est parfois difficile d'"accepter" les images des autres quand on s'est fait les siennes propres en cours de lecture ;-)

Céline Laurent a dit…

C'est ça : rien qu'en regardant la bande annonce du film, j'ai trouvé une "lecture" différente de la mienne. Sans doute est-ce ouvert ...

Agnèslamexicaine a dit…

tu m'inspires toujours de nouvelles lectures, merci!

Céline Laurent a dit…

Je tente de partager avec vous tout ce que je lis. Mais il y a parfois de mauvaises pioches ... alors, je me suis donné une règle : un message si j'ai fini le livre (donc trois dont vous n'entendrez pas parler et que j'ai lu cet été ...). Merci d'être passée, bises à toi

christel a dit…

me souviens être allée à Zuydcote...avec une émotion multipliée par trois :
j'avais vu le film, lu le livre
et surtout, j'avais eu Robert Merle comme prof à la fac d'Alger après l'indépendance...

Céline Laurent a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Céline Laurent a dit…

Quelle chance ! Alors, as-tu trouvé le film "fidèle" à l'esprit du livre ?