dimanche 21 juillet 2019

La jeune épouse

Alessandro Baricco, éditons Gallimard

Le roman comme un prétexte à l'écriture, la lecture comme un prétexte à l'écrivain.

dimanche 14 juillet 2019

La machine à explorer le temps.

G H Wells, 1899.
Traduction de Henry-D Davray, 1899
Éditions Mercure de France, 1959
"Je crois vous avoir dit combien la température de cet heureux âge était plus élevée que la nôtre. Je ne puis m'expliquer la cause. Peut être le soleil était-il plus chaud, ou la terre plus près du soleil. On admet ordinairement que le soleil doit se refroidir et s'éteindre rapidement. Mais, peu familiers avec les spéculations telles que celles de Darwin le jeune, nous oublions que les planètes doivent finalement retourner l'une après l'autre à la masse, source de leur existence. A mesure que se produiront ces catastrophes, le soleil s'enflammera et rayonnera avec une énergie nouvelle ; il se pouvait que quelque planète eût subi ce sort. Quelle qu'en soit la raison, il est certain que le soleil était beaucoup plus chaud qu'il ne l'est actuellement."
Chère Adrienne, j'aimerais posséder cette fameuse machine pour arrêter le réchauffement climatique, et pour lire ton blog à nouveau, les deux étant d'égale importance !

lundi 21 mai 2018

Le vrai lieu

Annie Ernaux éditions Gallimard

Connaître ce qui nous est donné par l'expérience, programme d'une vie.

vendredi 19 janvier 2018

Cruels silences

de Jennifer Lash, éditions autrement
"L'obscurité mystérieuse de cette chambre noire, son activité intense, l'odeur pénétrante du fixateur, les taches jaunes, le tic-tac régulier de la minuterie, la blancheur des mains qui agitaient les papiers au bromure d'argent dans le fixateur, le secret, l'attente, le résultat final, tout cela les nimbait de magie, comme s'ils avaient été des alchimistes. Les professeurs étaient surpris, mais prêts à leur accorder le bénéfice du doute. Le directeur fut entièrement gagné à leur cause grâce à un cliché de sa mère âgée, photographiée dans l'orangerie avec son petit dogue Brutus."
Dernier roman, "synthèse des thèmes constants de sa propre vie", d'après Mick Brown, auteur de la postface.

vendredi 24 novembre 2017

Chambre froide


Aujourd'hui, on a appris un truc insensé : on a retrouvé Berthe Thiler morte, dans la chambre froide du bas ! Incroyable !
Elle a été assommée par les cartons qui lui sont tombés dessus. Elle n'a pas supporté le froid pendant deux jours... c'est affreux !

Vraiment un accident stupide, c'est la conclusion de tout le monde. Évidemment, la direction le trouve regrettable, va mettre en place des mesures pour cela ne puisse pas se reproduire, et propose à tout le personnel une cellule d'aide psychologique.
Une messe est prévue la semaine prochaine pour rendre un dernier hommage à la victime.
Dans le journal local, le sujet a fait la une, quand même, mais pas les jours suivants, la police n'ayant pas grand chose à raconter.

Je suis allée à la messe, bien obligée. Il ne manquait personne ! Ce qui était drôle, c'était de regarder qui était au premier rang, pas loin des officiels : encore quelques privilèges à espérer ?
Moi, j'étais au milieu, à côté de Dominique.  Derrière moi, ça chuchotait pas mal : " mais qu'est-ce qu'elle faisait là un vendredi soir ?". À la sortie, j'ai croisé le regard de Mickaël, je suis restée distante.

Dominique m'a proposé de prendre un café en sortant, il voyait bien que ça n'allait pas fort. J'ai accepté, pas très malin ! Bref, j'ai commencé à pleurer, il m'a consolé : il pense que c'est le contre coup de la mort de Thiler. Si seulement il savait ! Quand il m'a embrassée, je me suis laissée faire. J'ai regretté aussitôt... Un mélange de café et d'ail !

Mickaël veut me voir absolument, il est sûrement au courant pour Dominique. Je vais le laisser mariner un peu, bien fait pour lui !

J'ai pris un pot avec Nadine. Elle est en boucle sur le moment où elle a découvert le corps, pourtant ça fait plus d'un mois. " Je suis entrée, j'ai allumé, je suis allée vers le fond, j'ai vu un pied dépasser entre les étagères, j'ai hurlé."

Bon, Dominique m'agace franchement. Il voulait qu'on se revoit, j'ai prétexté manquer de temps cette semaine, alors il m'a attendue devant ma voiture. " Tu me déposes ?" Je lui ai fait la gueule jusqu'à chez lui, et puis finalement je suis montée. Grosse scène, comme quoi je ne sais pas ce que je veux, que je suis une allumeuse. Je ne savais plus quoi faire pour le calmer, il m'a fait ensuite le grand jeu, que je comptais énormément pour lui. Bref... ça va être compliqué !

Finalement, j'ai parlé avec Mickaël. En fait, ce qu'il voulait me dire concerne Thiler. Le fameux vendredi, il s'est justement retrouvé avec elle dans la chambre froide. Elle l'avait appelé pour une histoire de stock à contrôler. Mais, assez vite, il a compris que ce n'était qu'un prétexte pour l'engueuler. Ça l'a chauffé et il est parti en claquant la porte. Et le lundi, elle était morte. Il est sûr de l'avoir tuée !
Mickaël veut se dénoncer, il dit qu'il y a sûrement ses empreintes sur la poignée de la porte. Je lui ai dit que je sortais avec Dominique, et je lui ai fait comprendre que c'est à lui que je tenais, malgré tout. Ça lui passe complètement au dessus !

Dominique s'impatiente... alors j'ai accepté de le retrouver en cachette comme les gamins. On était tous les deux dans la chambre froide, moi pas très rassurée. C'est évidemment à ce moment là que Nadine est entrée. Dominique, tranquille, a pris une boîte au hasard, et il est sorti, en éteignant la lumière, comme à son habitude. C'est bien le seul !  Sympa pour sortir discrètement ...

J'ai appelé Mickaël, il est en vacances. Il essaye d'oublier cette histoire, il ne dira rien à la police, puisque l'affaire est classée, mais il est sûr qu'il y a un problème.

 Hier soir, en regardant la télé dans le noir avec Dominique, un truc me turlupinait, mais je n'ai pas trouvé quoi. On s'est couché sans que cela me revienne.

dimanche 15 janvier 2017

Vie ? ou Théâtre ? 
Charlotte Salomon- Editions Le tripode
Roman graphique - Beaux Livres 840 pages
978-2-37055-068-2 Prix: 95,00 €
Parution: 1 octobre 2015

Voici un cadeau qui me ferait vraiment plaisir ...

dimanche 18 décembre 2016

Sherlock

Est-ce l'ambiance londonienne,  l'évocation de l'intelligence plus forte que tout, le charme extravagant de la vedette et la proche normalite de l'autre star ? Mystère... mais les faits sont là  : je suis fan  !